Recettes traditionnelles

Martyrs farcis aux noix

Martyrs farcis aux noix

Dans un bol, j'ai dissous la levure sur laquelle j'ai versé la moitié de la quantité de lait chaud et de sucre vanillé, mélanger et laisser reposer environ 15 minutes.

J'ai mis la farine dans un bol dans lequel j'ai ajouté la levure levée, les œufs, le beurre fondu, le sucre, le zeste d'orange et le citron et le sel, puis j'ai pétri le tout. Ajoutez un peu du lait tiède restant et formez une boule, puis sortez-la du bol et pétrissez-la pendant environ 15 minutes. Si nécessaire, ajoutez un peu plus de farine. Quand il est bien souple, on le met dans le bol graissé avec un peu d'huile, d'un côté et de l'autre on le place, on le recouvre d'une pellicule plastique et on le laisse pousser pendant 50 minutes.

La garniture est préparée dans un autre bol : ajoutez les noix, et par-dessus le sucre en poudre puis le lait petit à petit jusqu'à obtention d'un mélange dense.

Une fois la pâte levée, la retourner sur le plan de travail et diviser la pâte en 16 morceaux égaux. Je commence à prendre chaque morceau et à le façonner comme un rouleau, l'aplatir, puis étaler la pâte avec le rouleau à pâtisserie. Je mets les noix, puis les roule et forme les 8. Je les place dans le plateau, les laisse pousser, puis les graisse avec de l'œuf et les mets au four pendant environ 30-40 minutes et les laisse refroidir.

Dans la casserole je prépare le sirop : versez l'eau, le sucre, le zeste de citron et les gousses de vanille d'orange, attendez qu'il bout et laissez encore 5 minutes. Glissez-le ensuite dans un autre bol.

J'ai ramolli les martyrs d'un côté et de l'autre pendant environ 1 minute, puis je les ai sortis et je les ai graissés avec du miel et les ai saupoudrés de noix.

Bon appétit!




Ingrédients Martyrs du jeûne traditionnel :

  • 1kg de farine
  • 140 ml d'huile
  • 200 grammes de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 500 ml de jus de fruit jaune ou orange (j'ai utilisé du nectar de pêche)
  • 1 cuillère à café de zeste de citron râpé
  • 14 grammes de levure sèche ou 40 grammes de levure fraîche

pour le remplissage (facultatif)

pour le sirop :

  • 300 grammes de sucre
  • 100 grammes de miel
  • autant d'eau que nécessaire pour que, avec le sucre et le miel, il totalise un volume de 600 ml.
  • extrait de vanille
  • rom (facultatif)

Préparation Jeûne traditionnel des martyrs & # 8211 préparation de la pâte levée

A partir de tous les ingrédients spécifiés j'ai préparé la pâte que j'ai pétrie à la machine à pain, elle peut tout aussi bien être pétrie avec n'importe quel robot ou même à la main.

  • si vous utilisez de la levure sèche, mélangez la levure uniformément avec de la farine, puis ajoutez le reste des ingrédients bien mélangés. Mélanger d'abord avec une cuillère en bois, puis pétrir vigoureusement pendant 15-20 minutes, jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et non collante.
  • si vous utilisez de la levure fraîche, frottez d'abord la levure avec 1 cuillère à soupe de sucre dans la quantité recommandée, puis dissolvez avec 100 ml. de jus de fruits, tiède. Réserver jusqu'à ce qu'il commence à bouillonner. Ajouter le reste du sucre, l'huile, le reste du jus de fruit et le zeste de citron. Bien mélanger la farine avec le sel et ajouter progressivement les ingrédients liquides dessus, en procédant comme décrit dans la version avec levure sèche.

Je laisse lever la pâte dans un endroit chaud, placée dans un bol graissé d'une ou deux gouttes d'huile et recouvert d'une serviette épaisse, jusqu'à ce qu'elle double de volume. J'ai ensuite retourné la pâte sur le plan de travail graissé d'une fine pellicule d'huile :

Préparation Jeûne des martyrs traditionnels & modelage des martyrs #8211

La pâte est divisée en 4 parts égales, puis chaque part en 2, obtenant 8 morceaux de dimensions proches. De chaque côté est façonné un rouleau qui est découpé en 5 morceaux, obtenant ainsi, au final, 40 morceaux de pâte à peu près égaux. Chaque morceau est façonné en une longue ficelle de pâte, plus épaisse au milieu et plus mince aux extrémités, qui est tordue en huit ou tordue puis tordue.

Remplissage (facultatif)

En option, des martyrs peuvent être comblés. Pour cela, on ne façonne plus les morceaux de pâte en forme de ficelle. Chaque pièce s'étire sous une forme elliptique, d'environ 25 cm de long et d'environ 15 cm. largeur (dans la partie la plus large).

Saupoudrer de noix mélangées avec du sucre et des raisins secs. Rouler avec la garniture au milieu et le rouleau obtenu est torsadé en spirale, en appuyant sur les extrémités.

Le deuxième levain

„Les martyrs” ainsi formés sont déposés dans la plaque recouverte de papier cuisson. Je mentionne que lorsque j'ai fait ces martyrs j'ai utilisé un réchaud à 6 feux, très grand, et la plaque du four mesurait 60 x 35 cm. Je ne pense pas que dans un plateau ordinaire tous les martyrs puissent être entassés, il est préférable de les placer dans deux plateaux qui cuisent un à la fois.

Je les laisse pousser environ une demi-heure, recouverts de 2 torchons propres, dans un endroit chaud, loin de l'électricité. Pendant ce temps, allumez le four et réglez-le à 180°C.

Préparation Martyrs traditionnels à jeun & # 8211 martyrs cuiseurs

Après fermentation, j'ai fait cuire les martyrs, à hauteur moyenne, dans un four préchauffé à 180°C.

Pendant ce temps, préparez le sirop à partir des ingrédients spécifiés: le sucre avec le miel et l'eau sont bouillis, ajoutez du rhum et de la vanille au goût. Après une demi-heure de cuisson, lorsque les „ martyrs” commencent à dorer sur le dessus, versez le sirop dessus dans la poêle et remettez-les au four.

Continuer la cuisson jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. J'ai saupoudré un peu plus de noix moulues dessus et elles sont prêtes à être dégustées ou partagées en souvenir des disparus.


Martyrs moldaves fourrés aux noix

Temps de cuisson 20 minutes

Durée totale 1 heure 20 minutes

Ingrédients

Pour la pâte

  • 325g de farine
  • 40g de beurre
  • 150 lait
  • 1 ou
  • 50 g de toux sucrée
  • 12 g de levure fraîche ou 3-4 g de granulés
  • sel
  • 1 sachet de sucre vanillé ou extrait de vanille
  • zeste râpé de 1 citron

Pour le remplissage

  • 75 ml de lait
  • 50 g de noix concassées
  • 50 g de raisins secs ou canneberges
  • 30 g de zeste d'orange confit (facultatif) ou de zeste de citron râpé
  • sucre vanillé 1 sachet

Pour graissé avant la cuisson

Pour la décoration

PRÉPARATION Martyrs moldaves fourrés aux noix
1. Mettez le lait et le beurre sur feu doux, continuez à tester avec votre doigt et même s'il fait chaud, ils devraient enfin être juste chauds lorsqu'ils sont mélangés avec la levure frottée avec du sucre dans une tasse, jusqu'à ce que la levure se liquéfie.
2. J'ai tout pétri au mélangeur statique, cela rend le travail incroyablement plus facile. Par conséquent, j'ai rasé le zeste de citron (bien lavé avec une éponge légèrement abrasive) dans le récipient du mixeur, j'ai mis le liquide chaud avec du lait et de la levure, dans lequel j'ai battu l'œuf entier avec un fouet. J'ai ajouté de la vanille. Ensuite, avec ma main gauche, j'ai tamisé la moitié des 200 grammes de farine qui sont mis dans cette phase et avec ma droite je l'ai mélangée en cercle avec la cible (si j'étais encore avec elle dans ma main), j'ai commencé. Puis j'ai laissé la cible, j'ai tamisé le reste de la farine jusqu'à 200 grammes, j'ai monté la pagaie (pas le crochet) pour la pâte molle et je l'ai laissée passer à l'étape 2 doucement pour pétrir jusqu'à ce qu'elle fasse des cloques. Je l'ai laissé travailler 20 minutes, mais je pense que c'était suffisant et moins, car ils ont grandi il y a longtemps. Ensuite, j'ai monté le crochet pour pâtes denses, j'ai tamisé les 125 g de farine restants et j'ai laissé mélanger quelques minutes. C'est prêt, ce n'est pas une pâte dure. Je l'ai laissé pousser 1 heure dans un papier d'aluminium entre quelques oreillers j'ai recouvert le récipient d'un papier d'aluminium / d'un sac. Voici à quoi cela ressemble avant et après la levée de la pâte :

3. J'ai pris soin des noix, j'ai soigneusement choisi les coques, je les ai légèrement frites dans la poêle à griller sans huile, je les ai hachées à froid au robot culinaire pendant seulement 8-10 secondes, j'ai éteint 75 g pour la décoration et j'ai mettre 50 grammes à côté des airelles, des écorces d'orange confites, 25 g de sucre + sucre vanillé et je les ai fait bouillir jusqu'à ce que le lait diminue en remuant souvent. Vous pouvez également couper les noix avec un couteau.

4. J'ai bien fariné le plan de travail, la pâte étant un peu collante car molle, je l'ai ramassé des bords vers le centre et l'ai laissée couler du bol (bien dit) sur le plan de travail fariné. J'ai aussi nettoyé le récipient du mixeur avec un peu de farine et j'ai incorporé les miettes dans la pâte sur la table. Je l'ai pétri pour qu'il ne devienne pas collant pendant 1– 2 minutes dans la farine saupoudrée sur le comptoir, il s'est transformé comme une fée dans l'histoire en une agréable boule au travail. Je l'ai recouvert de papier d'aluminium et l'ai laissé lever pendant 10 minutes.
Ensuite, j'ai formé un rouleau et je l'ai divisé en 4.

5. A partir de chaque boule pétrie j'ai formé un peu entre les paumes un bâton, que j'ai étiré avec le twister dans un présulet de 25 x 10 cm. J'ai effectivement étiré 30 cm et logiquement c'était à certains endroits au milieu plus fin et on a un peu éclaté lors de la cuisson au four. J'ai divisé la garniture en 4 secteurs et mis la garniture au milieu de la coupe longue.

J'ai ramené la droite sur la gauche et j'ai appuyé légèrement. J'ai tordu la tige obtenue autour de son axe.

6. Ensuite, je l'ai fermé en cercle en appuyant sur les extrémités. Ici, faites très attention, le sceau du bretzel tombe au milieu sous le 8 formé, comme sur la photo, après lui avoir donné la forme définitive.

7. Je les ai placés dans la plaque sur du papier sulfurisé et les ai gardés 13 minutes sous papier d'aluminium sur la cuisinière sans feu de la cuisinière (j'ai allumé le four à 180 degrés). Dans mon cas, ce n'était pas nécessaire, tant que je les modélisais tous les 4 et que je n'éternuais pas, ils grandissaient assez. Vous pouvez donc sauter cette étape. Je les ai ensuite graissés avec un jaune d'œuf battu avec 1 cuillère à soupe de lait. Je les ai brossés et ils ont obtenu une très belle couleur à la cuisson à cause du jaune.

8. Cuire au four pendant 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Pour les anciennes cuisinières à gaz, cela peut prendre 5 minutes supplémentaires. Je les ai sortis du bac à papier sur une grille.
9. Pendant qu'ils sont chauds, sortez-les du four et graissez-les avec du miel ou du sirop de sucre épais, du jus de citron et un peu d'eau. Saupoudrez aussitôt de noix concassées. Broyez-le un peu plus petit que moi. J'ai compté 8 secondes sur le robot, les tenir 10, ou le hacher avec un couteau.

Il se déguste une fois refroidis, bien que mon père aimait rompre avec le gâteau chaud, c'était son plaisir.
J'espère que vous le trouverez utile et comme on dit, & # 8220 A recevoir ! & # 8221
Vivre!


Méthode de préparation

Martyrs farcis

Cette année, j'ai voulu essayer une recette différente pour les martyrs et j'ai choisi de les remplir d'une crème de

Martyrs remplis de jeûne

Mélanger dans un petit bol la mayonnaise avec 1 cuillère à soupe de sucre jusqu'à ce qu'elle devienne une pâte. Mettre dans un bol


Martyrs farcis aux noix

Martyrs farcis aux noix pour les repas de famille. Un dessert moelleux, savoureux et aromatique, fourré aux noix et au lait. La recette est expliquée en images et garantit le succès.

Temps de préparation:

Portions :

Ingrédient:

Instructions de préparation

Préparation Remplissage

Les noix moulues sont mélangées avec du sucre en poudre, du zeste de citron, du sucre vanillé et du lait.

Préparation de la pâte

Tamiser la farine dans le robot culinaire.

Mélanger la levure avec 100 ml de lait et laisser reposer 10 minutes.

Mélanger les œufs avec le reste du lait, le beurre fondu, l'huile, le sucre vanillé, l'essence de rhum, le zeste de citron râpé et le sel.

Ajouter les compositions sur la farine et mélanger.

Fixez le bol dans le robot et mélangez la pâte pendant 10 minutes.

Transférez-le dans un bol graissé avec de l'huile et couvrez d'un film alimentaire.

Il est laissé doubler de volume puis portionné en 10 morceaux (180 gr/pièce).

Chaque pièce s'étire dans une forme rectangulaire (40 cm de long).

Mettez la garniture sur le bord et roulez fermement.

Le rouleau formé se joint aux extrémités.

Il tourne sous la forme de 8 & #8211 voir photo.

Les martyrs sont placés dans une plaque tapissée de papier sulfurisé et recouverte de film alimentaire.

Laissez-les dans un endroit chaud pendant 10 minutes puis graissez-les avec de l'œuf. Préchauffer le four à 180°C.

Cuire les martyrs pendant 20 minutes / 180C.

Après la cuisson, laissez les martyrs refroidir quelques instants.

Mélanger le miel avec de l'eau et graisser les martyrs.

Saupoudrer de noix et transférer dans une assiette.


Martyr

Cette année, la fête des 40 martyrs n'est pas tombée à jeun, j'ai donc utilisé de la pâte à gâteau pour les faire.

Ingrédients de la pâte :
-1 kg de farine de bonne qualité
-300g de sucre
-5 jaunes d'oeufs
-125g d'huile
-100g de beurre
-30 g de levure fraîche
-500 ml de lait
-2 gratuit de rom
-1 essence de vanille
-zeste râpé d'un citron

Pour le sirop :
-250g de miel
-300 g de cerneaux de noix moulus

Ensuite, mettez la pâte sur la table de travail et divisez-la en morceaux égaux.Je l'ai divisée en morceaux de 60g.C'est suffisant pour un martyr.

Réussir chaque morceau dans un rouleau

auquel vous donnez la forme d'un huit.

Mettez-les dans une plaque beurrée ou recouverte de papier sulfurisé.Laissez-les lever encore 30 minutes.Après qu'elles aient levé, les graisser avec de l'oeuf battu, puis les mettre au four préchauffé pendant environ 25 minutes.30 min. à feu moyen.

Quand ils sont cuits, sortez-les et laissez-les refroidir.

Faites chauffer un peu le miel, pour qu'il s'éclaircisse, puis à chaque martyr, le dessus, faites-le tremper dans du miel, puis saupoudrez de noix moulues.


Recettes similaires :

Omelette de tofu aux poivrons

Omelette de tofu aux poivrons rouges et verts, champignons en conserve, sauce soja et persil vert

Poivrons farcis au boeuf

Poivrons farcis au riz boeuf et tomates

Purée de cornflakes

Une purée de cornflakes au lait et aux oignons, comme on en trouvait autrefois dans les magasins "Gospodina" :)


Martyrs moldaves farcis aux noix

Méthode de préparationPréparation de la pâte. On commence par préparer la mayo. Dans un bol, mettre la levure, le sucre vanillé et verser sur la moitié de la quantité de lait tiède. Mélanger la composition et laisser lever environ 15 minutes. A part dans un grand bol tamiser la farine, faire un trou au milieu et ajouter tour à tour la levure mayonnaise, les œufs, le beurre fondu et refroidi, le reste du lait tiède dans lequel le sucre, le zeste de citron et le sel ont été dissous. La composition est bien pétrie à la main, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et élastique qui se décolle des mains. La pâte est façonnée en boule, recouverte d'un torchon et laissée lever dans un endroit tiède pendant environ 1 heure.

Préparation de la garniture . Dans un bol, mélanger les noix moulues avec l'essence de cacao et de rhum, puis verser le lait chaud sucré avec le sucre. Bien mélanger la composition jusqu'à l'obtention d'une composition légèrement durcie.

La pâte est déposée sur la table de travail farinée et divisée en 10 parts égales. Chaque morceau est façonné en rouleau, légèrement aplati et étiré avec un twister, la longueur doit être d'environ 35 cm et la hauteur 7-8 cm. Au milieu, étalez la composition de noix en une couche uniforme sur la longueur, et pliez-la pour former un rouleau, puis formez un 8. Répétez la procédure pour les 10 pièces. Tapisser une plaque de papier cuisson, placer les martyrs les uns à côté des autres et laisser lever environ 15 minutes. Graisser la martre avec du jaune d'œuf battu et cuire au four préchauffé à 180˚C pendant environ 20-25 minutes. Une fois les martyrs cuits, ils sont laissés refroidir et graissés avec du miel, puis saupoudrés de noix moulues.

Nous vous souhaitons bon appétit et augmentons votre cuisine !

Voir notre vidéo recette des martyrs traditionnels moldaves - recette de Bucovine :

Voir notre recette vidéo pour les martyrs de Munténie :


Martyrs valaques (bouillis)

Le 9 mars, les orthodoxes célèbrent les 40 martyrs. Au-delà de l'importance de la fête elle-même, les femmes au foyer cuisinent des martyrs et les hommes s'honorent avec les 40 verres de vin.

D'une région du pays à l'autre, les martyrs portent des noms différents, sans oublier des recettes adaptées à la zone géographique et aux spécificités de chaque cuisine. martyr, les saints ou brados, comme on les appelle aussi, peuvent être préparés de deux manières : soit bouillis, avec du jus, soit au four, sous forme de bretzels graissés aux noix et au miel.

& Icircn tandis que martyrs bouillis & sirop d'eau icircn avec sucre et noix sont spécifiques à Dobrogea et Muntenia, & icircn la Moldavie et la Transylvanie deviennent des martyrs sous la forme de 8, avec du miel et de la noix.

Aujourd'hui nous vous présentons la recette des martyrs bouillis dans de l'eau glacée avec du sucre et parfumés à l'essence de vanille, cannelle et zeste de citron. Ils sont très faciles et rapides et vous pouvez en profiter en famille.

  • 400 g de martyrs (trouvés en sachet ou en vrac)
  • 250 g de noix moulues
  • 200g de sucre
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 rom essence
  • 1 essence de vanille (ou gousse)
  • le zeste d'un citron

Faites bouillir une casserole avec trois litres d'eau, avec le bâton de cannelle et un peu de sel. Ajouter le sucre et laisser fondre.

Lorsque l'eau commence à bouillir, baissez le feu à doux et ajoutez les martyrs. Remuer et laisser mijoter pendant 8 minutes ou comme indiqué sur l'emballage.

Éteindre le feu et ajouter le zeste de citron, l'essence de vanille et les noix moulues. Laisser refroidir et reposer au moins une heure avant de servir.

Les martyrs peuvent être servis. Ajoutez plus de noix moulues si vous voulez un peu de cannelle.


Recette des martyrs

Bien que ce ne soit pas la première fois que je les prépare, j'ai pensé partager avec vous la recette des martyrs que j'utilise.

C'est la recette de la pâte que j'ai découverte l'année dernière et depuis je l'utilise souvent. C'est une pâte moelleuse, elle est facile à travailler, elle n'est pas prétentieuse du tout, ni collante. Il ne faut que de la patience pour faire lever.

En raison du fait que j'utilise une petite quantité de levure dans la pâte levée, le temps de croissance est plus long. Mais cela ne me dérange pas, d'autant plus qu'une plus petite quantité de levure est plus appropriée. Je ne comprends pas et je ne comprendrai pas les recettes qui utilisent 50– 70 gr de levure par kilogramme de farine. Cela me semble énorme, et le goût est quelque peu influencé par le goût de la levure.

Pour en revenir à ces martyrs, je vais vous donner quelques conseils pour les rendre moelleux et bons.

Temps de préparation : 25 min (+ temps d'attente 2 h) Nr. portions : 20 Complexité : élevée
Ingrédient de la recette des martyrs :
  • 600 gr de farine de blé blanche
  • 1/2 lgta sel
  • 50 gr de sucre (facultatif)
  • 3 oeufs
  • 100 gr de beurre
  • 300 & # 8211 350 ml de lait (selon le type de farine)
  • 15 gr de levure (+ 1 lgta de sucre)
  • miel pour oint
  • écrou de noyau
  • 1 orange
Comment préparer la recette des martyrs :

Les ingrédients de la pâte doivent être à température ambiante.

La levure est liquéfiée dans un peu d'eau tiède, en ajoutant 1 lgta de sucre. Il reste à activer.

Dans un bol, tamiser la farine avec le sel. Au milieu, faites une place, ajoutez la levure soufflée, le sucre (si vous en utilisez), les œufs, le beurre et enfin le lait.

Soit pétrir la pâte avec un robot, soit pétrir à la main, mais un peu plus longtemps que si vous utilisiez le robot. Vous pouvez ajouter du zeste d'orange (attention à utiliser celui non traité).

La pâte est suffisamment pétrie lorsqu'elle devient crémeuse et homogène et brillante. Verser dans un bol préalablement beurré, couvrir d'un film alimentaire et laisser lever 2 heures.Ne pas conserver au froid ni être humide.

Une fois fermenté, il ressemblera à de grosses bulles et se brisera en fils, fils. Il se renverse sur un plan de travail fariné. Il ne doit pas être trop cuit car cela affectera la finesse de la pâte.

La pâte est divisée en 20 portions. Chacun est façonné en une longue et fine ficelle, puis tordu en forme de numéro 8 et placé dans une plaque à pâtisserie recouverte de papier.

Faire de même avec le reste de la pâte. Les martyrs sont laissés dans la plaque couverte pendant 15 minutes, puis cuits au four préchauffé, à 170 degrés C, éventuellement avec ventilation, pendant 20 minutes. Ils n'ont pas besoin d'être conservés très longtemps pour rester moelleux. Ils sont prêts quand ils nous tentent avec l'odeur de la pâtisserie et ont des marques de cuivre sur le bord.

Retirer, laisser chauffer 2 minutes, puis, si chaud, graisser avec du miel ou du sirop d'érable et garnir de beaucoup de noix.

Pont 1 :

Étant un produit qui passe par plusieurs mains & # 8211 disons, je fais généralement cuire des noix avant de les utiliser, mais elles ont aussi meilleur goût.

Pont 2 :

Si votre miel est sucré (mais pas nécessairement), ajoutez le jus d'une demi-orange dessus. Il se mélange bien et devient encore plus fluide, acquiert un arôme agréable, puis vous pouvez facilement graisser.

Les martyrs sont servis avec un verre de vin ou de lait, selon les goûts de chacun.


Vidéo: recette gâteau aux quetsches et aux noix caraméllisées (Janvier 2022).